Oncogard se dote d'une nouvelle machine de radiothérapie dernière technologie : Edge

Le 25 avril 2022, le centre médical Oncogard inaugure la nouvelle machine de radiothérapie : EDGE. Évolution de l’appareil TrueBeam, l’accélérateur linéaire de particule EDGE® est une première dans le Gard. Il permet la réalisation de traitements nécessitant un très haut degré de précision, notamment pour les tumeurs du cerveau, des poumons, de la colonne vertébrale ainsi que pour les tumeurs abdominales ou pelviennes..
L’enjeu lié à cette machine est simple : permettre aux gardois de bénéficier du meilleur traitement possible, tout en ayant accès à une technologie de pointe, sur leur territoire.

Précision & rapidité : la technologie au service du traitement du cancer

La machine EDGE fonctionne avec des faisceaux de rayonnement haute intensité utilisés avec précision pour détruire les cellules cancéreuses. Ce nouvel appareil haute technologie possède un collimateur micro-multilame qui améliore plusieurs points essentiels de la machine permettant le bon traitement du patient :

- La livraison d’une dose de rayonnement plus élevée
- L’administration du traitement à une plus haute vitesse
- Une meilleure précision des rayonnement
- Un contrôle de la tumeur tout au long du traitement

Ces évolutions permettent une accélération de l’administration du traitement, tout en augmentant significativement la précision et la qualité des soins.
“La machine permet un débit de dose plus élevé : si vous voulez aller à Montpellier à 50 km/h vous arriverez à destination en 1h. Si vous roulez à 120km vous mettrez 30min. Il en est de même pour Edge.”, nous explique Dr Boutte, radiothérapeuthe à Oncogard.

La délivrance du traitement est plus rapide, plus précise et administrée avec une plus grande sécurité. Cela permet l’utilisation de nouvelles techniques de soin, plus performantes.
La machine améliore la qualité de vie des patients avec des séances de traitement plus courtes n’excédant pas quelques minutes, sans nécessiter d'hospitalisation, ni de chirurgie.

Une préservation des tissus sains pour le patient

Lors du traitement, les faisceaux endommagent directement les cellules cancéreuses tout en minimisant l'exposition aux cellules des tissus sains voisins.
La machine possède un système de surveillance respiratoire très sophistiqué qui permet de suivre en temps réel les mouvements de la tumeur dus à la respiration. Cette évaluation du mouvement du patient est très importante, en particulier dans le traitement du cancer du poumon et du cancer du foie. Cela réduit considérablement le risque de dommages aux tissus sains environnants tout en délivrant des doses plus importantes qui éradiquent la tumeur sans prise en charge chirurgicale.
Le collimateur multi-lames du système EDGE se révèle d’une grande utilité pour traiter les tumeurs qui ne peuvent être atteintes par une opération chirurgicale traditionnelle, comme pour celles du cerveau. Cette zone à irradier demande une précision extrême du traitement, objectif largement amélioré par cette nouvelle machine.

En bref, la machine EDGE c’est ...

- Une haute précision de la radiothérapie
- Une délivrance rapide des rayonnements
- Une adaptation du traitement à la mobilité de la tumeur
- Plus de confort pour le patient qui reste moins longtemps sous l’appareil de traitement
- La possibilité de surveiller la position de la tumeur en temps réel pendant le traitement

Les étapes du traitement

Un traitement de radiothérapie stéréotaxique sur l’accélérateur Edge comporte plusieurs étapes :

1 - Détermination de la zone tumorale à traiter et de sa mobilité :
Des images 4D sont générées au scanner de simulation afin que le médecin connaisse la taille, la forme et l'emplacement de la tumeur à chaque moment de la phase respiratoire.

2 - Planification
Un plan de traitement est élaboré en vue de l’administration optimale de rayonnement sur la tumeur et en épargnant au mieux les organes avoisinants à protéger

3 - Traitement
Le patient est placé sur une table de traitement. La machine qui crée le faisceau tourner à 360 degrés autour du patient. Tout au long du traitement, une technologie d'imagerie avancée permet au médecin de visualiser la tumeur sous pratiquement tous les angles. Cela permet au traitement d'être délivré avec une grande précision.

4 - Soins de suivi
Après la procédure, la patient est suivi pour surveiller l’efficacité et la tolérance du traitement

Partager sur vos réseaux :

Dernières actualités

Découvrez et partagez nos nouvelles publications

Cancer de prostate et nutrition : quelles sont les bonnes pratiques ?

Les effets secondaires du traitement du cancer sont souvent aggravés si vous ne mangez pas assez ou si vous ne mangez pas les bons aliments. Maintenir une bonne alimentation peut vous aider à vous sentir mieux et à avoir plus d'énergie. Les stratégies suivantes vous aideront à améliorer votre alimentation :