La fin de la radiothérapie chez Oncogard ?

La fin de la radiothérapie chez Oncogard ?

Depuis 2015 l‘activité de radiothérapie dans le gard a été regroupée sur un site unique, l‘Institut de Cancérologie du Gard (ICG) dans le cadre d‘un partenariat Public/Privé respectant les deux filières de soins. Aujourd‘hui l‘ARS exige que tous les patients du Gard, y compris ceux pris en charge par ONCOGARD soient admis au CHU pour leur traitement par radiothérapie.

ONCOGARD Silence Radio pétition

Le centre médical Oncogard est un cabinet libéral dont l’activité principale est de prendre en charge des patients atteints de pathologies tumorales malignes nécessitant un traitement par chimiothérapie et/ou radiothérapie externe.

Le centre médical Oncogard est un cabinet libéral dont l’activité principale est de prendre en charge des patients atteints de pathologies tumorales malignes nécessitant un traitement par chimiothérapie et/ou radiothérapie externe.

L’activité est répartie en 4 branches

• [Les consultations médicales] : elles sont réalisées dans les locaux du centre à l’Institut de Cancérologie du Gard (ICG) et sur le CH d’Alès.
• [La radiothérapie] : elle est réalisée sur Nîmes au travers d’un Groupement de Coopération Sanitaire Institut Gardois d’Oncologie et de Radiothérapie (GCS IGOR) avec le CHU de Nîmes. Le centre dispose d’un plateau technique composé de 2 accélérateurs de particule et d’un scanner de simulation ainsi que d’un accélérateur de particule partagé avec le CHU de Nîmes.
• [La chimiothérapie] : les médecins du centre
- prescrivent les chimiothérapies réalisées par le CH d’Alès dans le cadre d’une convention d’association au fonctionnement de l’unité d’oncologie.
- prescrivent les chimiothérapies et assurent le suivi des patient hospitalisés par la Polyclinique Kenval au travers d’un contrat de fait.
• [La recherche clinique] : les médecins du centre sont gérants de la SARL Oncogard Recherche qui assure l’inclusion et le suivi des patients bénéficiant d’essais thérapeutiques dans le domaine de la cancérologie.

Dernières actualités

Découvrez et partagez nos nouvelles publications

Covid-19: Masques grand public obligatoires dans les espaces publics clos

À compter du 20 juillet 2020, toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque grand public dans les lieux publics clos, en complément de l’application des gestes barrières.
Cette obligation s'applique à tous les patients et accompagnants venant sur le site à l'Institut de Cancérologie du Gard.