Traitement par chimiothérapie

Découvrir le traitement par chimiothérapie en vidéo

Vidéo présentant le traitement par chimiothérapie au centre médical Oncogard Nîmes Alès à l’Institut de Cancérologie du Gard (ICG)

Qu’est-ce que la chimiothérapie ?

La chimiothérapie est un traitement des cancers qui consiste à utiliser des médicaments (produits chimiques) pour empêcher les cellules cancéreuses de se multiplier et les détruire quel que soit leur endroit dans le corps.

Pourquoi réaliser une chimiothérapie ?

[La chimiothérapie a pour but :
]
• soit de guérir le cancer en détruisant toutes les cellules cancéreuses,

• soit de freiner l’évolution d’une tumeur.

Elle peut être utilisée seule ou en association avec une radiothérapie.

À quel moment est réalisée une chimiothérapie ?

Généralement, le médecin propose une chimiothérapie dans 3 situations :

• [Avant une chirurgie] pour réduire la taille de la tumeur avant l’opération.

• [Après une chirurgie] : lorsque le chirurgien a enlevé toutes les cellules cancéreuses visibles, la chimiothérapie complète la chirurgie en traitant les cellules qui pourraient éventuellement rester. Dans ce cas, la chimiothérapie diminue le risque de récidive.

• [Pour traiter des métastases], c’est-à-dire les cellules cancéreuses qui se sont propagées dans le corps.

Comment sont choisis les médicaments pour une chimiothérapie ?

La chimiothérapie est un traitement qui utilise comme médicament des produits chimiques extraits des végétaux ou produits en laboratoire. Il existe une cinquantaine de produits, pour choisir le traitement, le médecin tient compte de plusieurs critères :
• le type de cancer et son stade,
• la localisation de la tumeur,
• votre état de santé et vos antécédents médicaux et chirurgicaux,
• votre âge,
• l’existence d’essais thérapeutiques.

Peut-on associer une chimiothérapie avant un traitement pour d’autres maladies ?

Le plus souvent, il est possible de prendre des médicaments prescrits par un médecin généraliste ou un spécialiste (par exemple contre le diabète, l’hypertension, le cholestérol…) en même temps qu’une chimiothérapie.

Cependant, il est important que vous informiez le médecin oncologue des traitements en cours car certains sont incompatibles avec une chimiothérapie.

La plupart des vaccinations ne sont pas contre-indiquées pendant une chimiothérapie. Toutefois, la chimiothérapie affaiblie le système immunitaire c’est pourquoi une vaccination durant un traitement n’est pas forcément le bon moment. Il est plus prudent de demander l’avis de l’oncologue.

Comment se déroule une chimiothérapie ?

Le traitement par chimiothérapie suit un protocole précis qui est déterminé en fonction du produit utilisé.
La chimiothérapie est administrée sur un ou plusieurs jours par voie orale ou veineuse, on parle de cure de chimiothérapie. Entre chaque cure, un repos d’une à quatre semaines est prévu. Il permet au corps de récupérer des éventuels effets secondaires.
Le nombre de cure est adapté à chaque patient en fonction du protocole prescrit.
Avant d’administrer la chimiothérapie, il est généralement nécessaire de réaliser un examen sanguin afin de s’assurer qu’elle sera supportée par le patient. Le « feu vert » n’est donné par le médecin qu’après obtention des résultats de la prise de sang.
Toutefois cet examen n’est pas obligatoire pour tous les traitements.

Comment est administrée une chimiothérapie par voie veineuse ?

Les chimiothérapies sous forme liquide sont administrées goutte à goutte dans les veines par une perfusion, cela permet une diffusion rapide dans tout l’organisme.

Généralement la pose d’un cathéter améliore votre confort en facilitant la perfusion. Il s’agit d’un tuyau stérile très fin introduit dans une grosse veine à la base du cou le plus souvent par anesthésie locale.

Quels sont les effets secondaires d’une chimiothérapie ?

La chimiothérapie attaque les cellules cancéreuses mais aussi toutes les cellules normales qui se multiplient rapidement : la moelle osseuse (qui produit les cellules sanguines), le tube digestif, le système reproducteur et les follicules pileux (poils) y sont très sensibles.

Des effets indésirables connus peuvent se manifester (nausées, vomissements, perte de cheveux, douleurs digestives, …). Ils dépendent du protocole prescrit et ne sont pas systématiques. Leur intensité est variable d’une personne à l’autre et ils disparaissent plus ou moins rapidement à la fin du traitement. Pour plus de détails, voir la fiche 3.2 sur votre chimiothérapie.